Accueil / Aux sources du projet / Une femme fatale / Sur la Cie Omnibus / Pressbook / Fiche technique

Ni spectacle, ni repas, et pourtant les deux à la fois, il s’agit de déguster aussi avec les yeux et les oreilles, d’entendre les histoires par vos papilles et votre nez, et de casser les codes de la représentation et du repas pour mieux déboulonner les normes installées, dans une ambiance à la fois ludique, poétique et volontairement espiègle.

Ecriture et mise en scène : Chantal Puccio
Recherche documentaire : Constance Bohlinger et Chantal Puccio
Dispositif sonore et musique : Ernest Mollo
Création lumière : Ernest Mollo
Création culinaire : Cham Cham Sushi
Costumes : Florence Baret
Coiffes animalières : Païline Eripret
Design du dispositif : David Keller
Jeu : Constance Bohlinger, Flore Bridard, Sébastien Donnot, Karen Larcher, Régine Lysenko, Ernest Mollo, Vital Thyot, Frédéric Weisbecker
Tarifs :
  • 35€ tout compris (spectacle, repas, boissons)
  • 25€ (moins de 25 ans, étudiants sur présentation d’un justificatif)
Accueilli.e par des chants envoûtants, puis emmené.e dans un troublant rituel, vous avez été choisi.e pour vivre une expérience probablement inédite, résolument déconcertante, mais sans aucun doute savoureuse.
Scénographie élégante et inclusive, repas artistique, dispositif sonore et création musicale englobants, dramaturgie cérémonielle immergent tout d'abord les convives dans un environnement intime, à la fois déroutant et confortable. Ce qui ne manquera pas d’interpeller les spectateurs, c’est que la nourriture, dans cette drôle de cérémonie, participe autant à l’éveil des sens que des consciences, dans un écho culinaire aux récits distillés au gré des dégustations.
Et puis ensuite tout peut arriver autour d’une table …
Au fil des mythes qui se racontent, le partage des plaisirs gustatifs, et la présence de la musique vous cheminerez sur l’origine du monde et l’ordre des sexes tels qu’ils se racontent depuis des millénaires. Vous découvrirez peut-être la surprenante universalité des types de récits élaborés par nos ancêtres, traversant les continents et les époques, comme inscrits dans notre ADN, sources encore actuelles de nos représentations et préjugés sur l’identité profonde des êtres humains.
Nulle réponse univoque et docte ou leçon philosophique moralisatrice proposées, mais une mise en question pleine d’humour, ludique et poétique, assaisonnée d’un grain de folie salutaire, permis par l’imaginaire mythique. Il transfigure en effet souvent avec bonheur ses marges de représentation par un mélange des genres réjouissants : des créatures hybrides aux frontières entre humain et animal, femme et homme, mal définies, telles que sirènes, chimères, harpies, lamies, et autres selkies, aux figures de Kali ou Lilith…


avec le soutien
du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes,
réserve parlementaire de Mme Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle
de la ville de Nancy et du CCAM – scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy